Feng Shui cuisine : préparer le dernier repas de l’année dans la bonne humeur !


Le Feng Shui accorde une importance primordiale à la préparation ainsi qu’à la qualité énergétique de la nourriture.

La qualité des produits consommés est certes très importante, cependant l’état d’esprit de la personne qui cuisine est tout aussi important.

La cuisinière ou le cuisinier, donne une forte emprunte énergétique aux plats préparés.

Notre culture occidentale ne prête pas une grande attention à cette réalité alors qu’en Asie, la cuisine familiale est considérée comme un art.

En Asie, la cuisine en tant qu’espace est la pièce la plus importante de la maison.

Peu de personnes ont accès à cette pièce, la cuisinière ne prépare les aliments qu’après s’être douchée, elle porte des vêtements propres, elle cuisine dans un état serein.

Elle choisit le bon aliment, au bon moment, selon la saison et aussi selon l’état psychologique des membres de sa famille.

Son rôle est essentiel, elle assure l’équilibre du corps et de l’esprit, la santé physique, la force et l’énergie pour gagner agréablement sa vie.

C’est pourquoi le Feng shui associe toujours la cuisine à la prospérité.

Il est important de faire les courses dans la bonne humeur, avec un esprit positif.

De même, l’espace servant à la préparation de la nourriture doit être propre et agréable.

Lorsque la cuisinière est joyeuse, la cuisine semble bien meilleure.

L’humeur de la personne aux fourneaux influence beaucoup le chi des aliments. Faire la cuisine en état de colère ou de tristesse transmet des émotions négatives à travers la nourriture.

Le Feng Shui vous souhaite une belle fête de réveillon 🥳

Vous transmettez votre énergie dans les aliments que vous cuisinez.


La cuisine a une influence très particulière sur notre vie.


Elle agit sur la santé, la réussite financière et l’harmonie dans la famille.


On parle toujours de l’aspect de la cuisine, de sa situation, son esthétique, de la qualité des aliments, mais on parle peu de la personne qui cuisine.


En fait, vous transmettez votre énergie dans les aliments que vous cuisinez.


Si vous êtes joyeux, tout va bien, le repas sera facile à digérer.

Si vous êtes triste ou en colère, vous aurez le ressenti que ce n’était pas bon et en plus, vous aurez des difficultés pour digérer.


Cela ne se voit pas et pourtant, les effets sont là.

On le ressent au restaurant assez souvent ou chez les couples en bagarre.


Mon conseil Feng Shui :

Si vous n’êtes pas en forme, ou si vous êtes triste, ne cuisinez surtout pas, il vaut mieux pique-niquer ou ouvrir une boîte.

Vous irez mieux demain !

Si vous souhaitez une nourriture pleine d’énergie, mettez votre conscience dessus.

Pensez à tous ceux qui l’ont préparée, faites pousser, élevée, apportée jusqu’à vous.

Remerciez-les et remerciez l’univers, c’est la prière qu’on nous faisait faire petits à l’école, le Benedicité.

C’est très puissant et de plus, vous pouvez, toujours avec votre conscience, votre pensée, diminuer considérablement les effets négatifs des pollutions et traitements sur vos aliments.

Si vous souhaitez profitez des bienfaits du Feng Shui chez vous, découvrez mon atelier en ligne « Ma Maison Feng Shui » : https://www.formation-fengshui.fr/ma-maison-feng-shui

Santé Feng Shui : Les graines germées


mes graines germées de lentilles vertes et de chia

Feng Shui Françoise Chevalier – Les graines germées régénèrent et redonnent la vitalité à notre organisme. Je cultive activement les miennes depuis quelques mois et je ressens la différence: Mon corps est plus léger et ma pensée est plus claire. La graine germée est vivante porteuse d’une quantité incroyable d’énergie, de vitamines, de minéraux et d’acides aminés. Vous pouvez la consommer librement, elle est digeste et directement assimilable par l’organisme. En fait, c’est l’aliment le plus précieux qui soit.
Sa culture est simple, ludique et de plus décorative. Comme pour tout ce qui est nouveau, il est important de commencer, soit avec un germoir soit avec un ou plusieurs bocaux, une gaze dessus à la place du couvercle et un élastique pour tenir la gaze. Si on les fait pousser à plat comme sur la photo, il suffit de les vaporiser. Si on les met dans un bocal, on les fait tremper quelques heures et en suite, on retourne le bocal sur l’égouttoir à vaisselle par exemple. Alors, on les rince 2 fois par jour. C’est bien de commencer en été, la chaleur fait germer rapidement et on a plus de temps pour s’en occuper.
Avec vos graines germées, vos crudités seront plus agréables, plus digestes et beaucoup plus nutritives.
Venez découvrir mon site

En cuisinant, vous transmettez votre énergie dans la nourriture.


la joie de cuisiner

la joie de cuisiner

Feng Shui Tibétain – Françoise CHEVALIER – La cuisine a une influence très particulière sur notre vie.
Elle agit sur la santé, la réussite financière et l’harmonie dans la famille.
On parle toujours de l’aspect de la cuisine, de sa situation, son esthétique, de la qualité des aliments, mais on parle peu de la personne qui cuisine.
En fait, vous transmettez votre énergie dans les aliments que vous cuisinez.
Si vous êtes joyeux, tout va bien, le repas sera facile à digérer.Si vous êtes triste ou en colère, vous aurez le ressenti que ce n’était pas bon et en plus, vous aurez des difficultés pour digérer.
Cela ne se voit pas et pourtant, les effets sont là. On le ressent au restaurant assez souvent ou chez les couples en bagarre.
Le conseil Feng Shui: Si vous n’êtes pas en forme, ou triste, ne cuisinez surtout pas, il vaut mieux pique-niquer ou ouvrir une boîte. Vous irez mieux demain!
Si vous souhaitez une nourriture pleine d’énergie, mettez votre conscience dessus. Pensez à tous ceux qui l’ont préparée, fait pousser, élevée, apportée jusqu’à vous. Remerciez-les et remerciez l’univers, c’est la prière qu’on nous faisait faire petits à l’école, le Benedicité. C’est très puissant et de plus, vous pouvez, toujours avec votre conscience, votre pensée, diminuer considérablement les effets négatifs des pollutions et traitements sur vos aliments.
Venez découvrir mon site