Le livre des transformations et de la sagesse : le YI KING.


On dit que le livre des transformations est le plus ancien livre de la Chine.

La sagesse de ce livre intitulé le YI KING, inspirait Lao Tseu et Confucius.

mon livre du Yi king


Ce livre est toujours actuel et le traducteur Étienne Perrot écrit :

« La fréquentation du Livre est un moyen de choix pour apprendre à lire l’ordre de l’univers et, tout en même temps, établir l’harmonie en soi-même.


Ainsi nous nous gardons de nous identifier à l’extrémité heureuse ou malheureuse où le sort nous a portés pour considérer toujours en elle la présence secrète mais déjà en œuvre du pôle contraire.


Il n’est pas d’acquisition définitive, tout moment est passage, l’apogée contient en germe le déclin, la défaite prépare la victoire future, la retraite est souvent la meilleure préparation du retour ».


Lors des premières lectures, on se sent dérouté et puis on se laisse porter par l’enseignement :

  • de sagesse,
  • de détachement et
  • de lâcher-prise.

Le YI KING est le fondement de nombreuses disciplines chinoises dont fait partie le Feng Shui.

Pour participer à un stage Feng Shui en ligne ou en présentiel, consultez mon site : https://fengshui-bordeaux.fr/stages/

Le Feng Shui Tibétain vous souhaite une belle et heureuse année 2015!


Orchidée

Orchidée

Feng Shui Tibétain (Francoise CHEVALIER) – Que chacun d’entre-nous retrouve en soi, au sein de sa famille, au bureau la douceur et la gentillesse. C’est tellement reposant !
Le magazine « Psychologie » du mois de Décembre a consacré un grand dossier sur le Pardon. Le mois de Janvier est propice au pardon et le pardon libère l’énergie de la personne qui l’accorde, voici ce que le YI KING en disait il y a 3000 ans «L’homme noble, lorsqu’il doit juger les fautes des hommes, cherche à en pénétrer avec beaucoup de compréhension le sens intérieur et à se former ainsi un jugement plein de sympathie sur les circonstances. La suprême compréhension qui sait pardonner était considérée comme la suprême justice. C’est qu’elle ne provenait pas de la faiblesse, mais d’une clarté supérieure.» Le livre des transformations, page 276, Richard WILHEM
Cependant, il ne faut pas hésiter à demander un accompagnement, c’est un acte noble et puissant qui demande une réflexion préalable.