Elle ne veut pas d’enfant sans se l’expliquer. Une mémoire ancestrale peut en être la cause.


fran2

La maternité n’est pas destinée à toutes les femmes. Certaines savent qu’elles n’auront pas d’enfant et elles se sentent programmées pour ne pas en avoir.
Lorsqu’elles se retrouvent enceintes, elles risquent de ne pas dépasser le deuxième mois de grossesse et elles sont souvent tentées d’avorter, comme poussées par une force.
Les femmes que j’ai connues dans ces situations portaient toutes sur elles la même mémoire transgénérationnelle. Une ancêtre avait perdu un jeune bébé, le plus souvent une fille ainée, et elle a transmis la mémoire du danger à toute la lignée. Cette mémoire est très forte et se transmet à chaque génération.
Cela peut expliquer certaines fausses-couches et naissances difficiles. Il y a certainement d’autres raisons, celle-ci, j’ai pu la vérifier plusieurs fois.
On peut stopper cela en remontant jusqu’à l’ancêtre qui a vécu cette souffrance. Après avoir enlevé cette mémoire, il est probable que vous ayez envie de donner la vie et de devenir maman, votre corps saura que le danger est écarté.
Vous pouvez me questionner par rapport à votre histoire.
Françoise Chevalier contact 06 62 93 83 30
Découvrez mon site

Cet article, publié dans Bien-être, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s